Vous êtes ici

Marseille Rénovation Urbaine (MRU) : Présentation

 

Qu’est-ce que Marseille Rénovation Urbaine ?

Le Groupement d'Intérêt Public (GIP) Marseille Rénovation Urbaine est un partenariat public créé en 2003. Il rassemble l’Etat, la Ville de Marseille, la Communauté Urbaine MPM, le Conseil Départemental, le Conseil Régional, la ville de Septèmes-les-Vallons, l’Association Régionale des Organismes HLM et la Caisse des Dépôts et Consignations.

Il remplit trois missions :
    -  le pilotage stratégique des projets de renouvellement urbain,
    -  la mutualisation des financements pour les projets soutenus par l’ANRU à Marseille,
    -  le management des projets et la coordination des maîtres d’ouvrages, collectivités, bailleurs et promoteurs.

Il travaille en lien étroit avec les services de l'Etat, des collectivités et des associations pour que le renouvellement urbain et le développement social avancent ensemble.

Les projets de renouvellement urbain pour Marseille, c’est :
- 17 projets répartis sur toute la ville,
- Plus de 6 000 réhabilitations de logements,
- Plus de 2 700 démolitions de logements locatifs sociaux, avec 3 340 logements reconstitués, 2 600 en construction neuve et 600 en acquisition amélioration,
- Plus de 2 500 constructions de logements en accession,
- Plus de 1 000 logements du parc privé concernés par des interventions lourdes,
- Des constructions ou réhabilitations d’équipements sociaux,
- Des aménagements et créations de voiries,
- Plus d’ un milliard d’euros investis.

Pour :
- Améliorer le quotidien et les conditions de vie des habitants
- Faciliter un développement urbain cohérent de la ville
- Agir pour le développement social
- Dynamiser l’économie en favorisant l’implantation de nouvelles activités et en facilitant les déplacements

En savoir plus...


 

Les enjeux

­­­­­­­­

Amélio­rer le quotidien des habitants et attirer de nouvelles populations dans les quartiers en agissant sur l’habitat (réhabilitation, constructions neuves, démolitions), les aménagements d’espaces publics, la rénovation et  les créations de voies, la construction ou le réaménagement d’équipements publics (écoles, crèches, terrains de sport…).


Miser sur le dynamisme économique et l’accompagner : les Projets de Renouvellement Urbain (PRU) favorisent l’implantation de nouvelles activités, en créant des locaux commerciaux et de services, en désenclavant les quartiers, en favorisant la mixité sociale. Le dynamisme des deux zones franches urbaines, sur le territoire desquelles cinq PRU sont en cours, contribue également au renouveau de ces territoires. Enfin les projets conventionnés avec l’ANRU prévoient tous une clause d’insertion qui permet de réserver 5% des heures de travail sur les chantiers de rénovation urbaine à des personnes en insertion professionnelle. A Marseille, ces heures sont mutualisées sur l’ensemble des quartiers concernés, dans un souci de mobilité des personnes en recherche d’emploi.


Agir pour le développement social : le GIP Marseille Rénovation Urbaine travaille en lien étroit avec les équipes de la Politique de la Ville et du Contrat Urbain de Cohésion Sociale pour accompagner les habitants et favoriser leur participation aux différents projets. L’objectif est notamment de pérenniser les réalisations en proposant une gestion adaptée des équipements et des espaces publics, sur le long terme.

 


Les partenaires et le financement

Les 14 projets de renouvellement urbain pilotés par le GIP Marseille Rénovation Urbaine représentent un investissement de plus d’un milliard d’euros.

 

 ANRU ­ 300 M€  soit 28%
 Ville de Marseille 114 M€  soit 10,5 %
 Communauté urbaine MPM   28 M€   soit 2,5%
 Région PACA   41 M€   soit 4%
 Département des Bouches-du-Rhône   32 M€   soit 3%
­ Bailleurs sociaux  560 M€   soit 52%­

 

 





 

 

 

 

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet