Vous êtes ici

Parc Kallisté

15e arrondissement

­Le contexte
Le parc Kallisté est une résidence construite dans les années 1960 comportant 753 logements. Ces 9 immeubles dont 4 dépassent les 9 étages forment une sorte de bastion à flanc de coteaux dans le secteur Notre-dame-Limite, qui, s’il offre des des vues imprenables sur Marseille à l’instar de sa voisine La Solidarité, présente également des contraintes topographiques importantes. Depuis de nombreuses années, le Parc Kallisté présente des difficultés récurrentes : quasi insalubrité de certains logements et mise aux normes impossible sur les grands bâtiments, impayés de charges, une majorité de propriétaires bailleurs avec une préoccupation de rentabilité à court terme, délinquance…
 

Les objectifs du projet

Le PRU du Parc Kallisté constitue une opération atypique puisqu’elle suppose l’intervention de la puissance publique sur un parc social dit "de fait", à l’origine en gestion privée. Cette intervention des partenaires publics s’appuie sur une stratégie en 5 points :

démolir les bâtiments les plus dégradés (B et H)

conforter les petites copropriétés qui fonctionnent (C, D, E et F)

un portage public transitoire sur des bâtiments à démolir ultérieurement (5A, G et I)

une intervention sur les équipements et les espaces publics

un réaménagement du site à long terme. 


Une première phase (2011-2013) est couverte par la convention signée le 10 octobre 2011 avec l’ANRU.
 

Le contenu du projet

Le PRU du Parc Kallisté s’est fixé à l’horizon 2013 le programme suivant :
  • ­­Acquisition / démolition de la copropriété B (déclaration d’utilité publique).
  • Portage immobilier sur la copropriété H.
  • Opération d’amélioration de l’habitat (OAH) sur les copropriétés C, D, E et F.
  • Restructuration des espaces et équipements publics.
  • Interventions légères sur les copropriétés A, I et G.
  • Relogement et reconstitution de l’offre de logement (un démoli = un reconstruit).
     

Le financement

ANRU­ 10       M€
Ville de Marseille   1,7    M€ ­
MPM (avec Agence Nationale de l'habitat ANAH)   3,4    M€­
Conseil Général   1,1    M€
Conseil Régional   1,16  M€
Concessionnaire ­­  3,5    M€
Copropriété   1,1    M€
TOTAL   ­21,9    M€­

 

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet