Vous êtes ici

Notre-Dame Limite/ La Solidarité

15e arrondissement

Le contexte
Le secteur "Notre-Dame Limite La Solidarité" est adossé aux contreforts du massif de l’Etoile au nord de Marseille et limitrophe avec la commune de Septèmes-les-Vallons. Il accueille, presque en vis-à-vis, une copropriété d’immeubles médiocres et dégradés de 750 logements, le Parc Kallisté, et un ensemble  locatif social de même taille et de meilleure qualité, la cité de La Solidarité.
Par ailleurs, les fortes tensions sur le marché de l’immobilier et la qualité du site compensent les inconvénients d’une situation marginale et expliquent le développement depuis 10 ans de lotissements aux abords des grands ensembles.
 

Les objectifs du projet

S’appuyer sur la qualité environnementale et paysagère du site qui dispose notamment d’une vue remarquable sur Marseille et sur la mer.

Exploiter l’atout que représente la proximité de l’Hôpital Nord, l’hôpital psychiatrique, la maternité, la faculté de médecine, en termes d’attractivité et d’opportunité d’emplois.

Requalifier l’ensemble de La Solidarité et rompre son isolement par l’ouverture de nouvelles dessertes.

 Améliorer l’offre de services publics.

Diversifier la population en diversifiant le logement (locatif libre, accession)

 

Le contenu du projet

Le programme retenu par l’ANRU en juin 2010 pour La Solidarité prévoit pour l’habitat :
  • ­153 logements sociaux démolis et leur reconstitution, dont 86 sur site, 50 hors site en ZUS et 17 hors ZUS.
  • 601 logements réhabilités : remplacement des menuiseries, étanchéité, peintures…
  • Résidentialisation de 6 bâtiments, de parkings, de voies ­de circulation internes et d’espaces extérieurs.
  • Réalisation de 91 logements individuels et collectifs en accession sociale (auxquels on peut ajouter 101 logements en accession ou locatif libres sans financement ANRU).
  • Création de voies nouvelles pour désenclaver ce qua­rtier.
Pour les équipements :
  • ­Création et réhabilitation de locaux associatifs.
  • ­Réhabilitation du groupe scolaire de la Solidarité.
  • ­Création d’un nouveau groupe scolaire de 12 classes : c’est un point fort du projet, dont la réussite dépend en grande partie de la capacité à accueillir une population nouvelle dans le secteur. L’objectif est de favoriser un brassage en accueillant au sein d’un même établissement, les enfants du Parc Kallisté, de la Solidarité et des zones résidentielles alentours.
  • ­Création d’un équipement petite enfance ; le quartier se caractérise par un fort taux de jeunes ménages, en grande partie en recherche d’emploi, dont les besoins en matière de garde ne sont pas satisfaits. Un démarrage des travaux est attendu fin 2012.
  • ­Enfin, le projet prévoit également la création d’un parc ludico-sportif et la mise aux normes du stade, ainsi que la création d’un équipement type "skate-park".

     

Le financement

ANRU­ 23     M€
Ville de Marseille   6,3  M€ ­
Communauté urbaine­ MPM   1     M€­
Conseil Général   0,3  M€
Conseil Régional   2,5  M€
Bailleurs ­­46     M€
Autres   0,3  M€
TOTAL   ­79,4  M€­

 

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet