Vous êtes ici

Les Créneaux

15e arrondissement

­­­Le contexte
La cité des Créneaux a été construite dans le Vallon des Aygalades, en contrebas de l’éperon de la Viste, entre l’A7, un cimetière et des friches industrielles. Une caractéristique de cette cité est son fort isolement sur une zone périurbaine délaissée, marquée par l’éloignement de tous services et la proximité de lourdes nuisances (implantation à 150 m de l’autoroute, dans un quasi cul de sac).
­­


La démolition programmée des quatre tours est aujourd’hui bien avancée. La reconstitution de l’offre de logements dans un rayon d’environ 800 mètres, permet de recréer un tissu urbain connecté aux noyaux
villageois de la Viste et de Saint-Louis et d’amorcer une reconquête des friches industrielles. ­
 


Les objectifs du  projet ­

Améliorer le cadre de vie et amorcer une requalification du site en :

construisant un nouveau quartier résidentiel plus proche des noyaux villageois, avec de nouvelles formes urbaines, une desserte plus pertinente et proposant une mixité de l’habitat,

améliorant les voiries et les cheminements piétons,

démolissant les 4 tours de la cité des Créneaux,

reconstituant l’offre de logements démolis à plus de 50% en dehors du site,

amorçant la réorganisation de la zone d’activités (Cité des Arts de la Rue),

créant un nouvel équipement de proximité (jardins familiaux et jardins partagés)
 

Le projet aujourd'hui­

Le programme retenu dans la convention signée avec l’ANRU est le suivant :
  • démolition des 134 logements sociaux des 4 tours,
  • viabilisation du terrain en 3 parcelles, 
  • reconstitution de l’offre démolie : environ 40 logements sur site, 
  • diversification de l’offre de logements sur site : 81 en accession libre, 60 en accession sociale, 14 en locatif social, 
  • création de jardins familiaux et jardins partagés, 
  • extension du cimetière des Aygalades. ­
Etat de réalisation : 
  • démolition de 2 tours réalisée /  les 2 dernières tours vont être démolies pour la fin 2011
  • livraison du programme des Vergers (41 logements sociaux) octobre 2011

     

Le financement

ANRU­   8,7    M€
Ville de Marseille   3,2  ­  M€ ­
Conseil Régional   0,4    M€
Bailleurs ­­15,4    M€
Autres   8,9    M€
TOTAL   ­36,6    M€­

 

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet