Vous êtes ici

La Soude-Hauts de Mazargues

9e arrondissement

­­Le contexte
La ZUS (Zone Urbaine Sensible) Soude-Hauts de Mazargues est située tout au sud de la commune de Marseille, au pied du massif des Calanques, dans un site d’une qualité remarquable mais actuellement enclavé. Depuis plus de trente ans, ce territoire a fait l’objet d’une urbanisation progressive en juxtaposant des opérations mal reliées entre elles. La ZUS, aujourd’hui située au milieu d’un quartier pavillonnaire, souffre de difficultés de fonctionnement urbain, d’une dégradation de l’habitat et d’un phénomène de délinquance lourde.

 

Les objectifs du PRU

L’ambition du Projet de Renouvellement Urbain (PRU) est de créer les conditions de désenclavement et de mixité. Le projet entend profiter de la création programmée d’une infrastructure majeure :  le Boulevard Urbain Sud (BUS), et le changement d’image offert par la création du parc national des Calanques. A partir de ces atouts, il développera, tant pour l’espace public, - parcs et cheminements-, que pour les constructions neuves ou dans le cadre du programme de  réhabilitation, toute une gamme de projets animés par des préoccupations de développement durable. Il s’inscrit dans une démarche d’EcoQuartier.­

 

Le contenu du projet

Ce projet urbain est atypique par rapport aux opérations habituellement subventionnées par l’ANRU. Il propose peu de démolitions de logements sociaux et prévoit d’améliorer le fonctionnement urbain en aménageant des terrains délaissés. Il facilitera la mixité sociale grâce à des programmes d’accession à la propriété attractifs et innovants, notamment par leur qualité environnementale. Environ 300 logements neufs pourraient être construits. ce projet repose sur un investissement important pour améliorer la gestion du quartier et prévoit dans le cadre de la démarche EcoQuartier, une forte participation des habitants et usagers.

Programme par type d’opérations :
  • Démolition de 32 logements sociaux.
  • Construction de 38 logements sociaux : 32 pour la reconstitution et 6 pour la décohabitation.
  • Réhabilitation de 1325 logements sociaux d’HMP, 13 Habitat, Erilia et Logirem
  • Création d’un axe Nord/sud qui prendrait en compte les modes de déplacement doux et de nouvelles voiries pour désenclaver et mailler le secteur.
  • Restructuration du stade Rouvier, extension de la Maison de quartier de la Cayolle, création d’un terrain polysports à la Cayolle.
  • Création, à la Jarre, d’un parc public avec une maison d’accueil qui préfigurerait la Maison des Calanques. 
Le programme approuvé par l’ANRU prévoit également une aide aux programmes de logements en accession aidée pour les ménages modestes, dans le respect de l’engagement municipal pour le logement.­

Le financement

  • La convention a été signée le 10 octobre 2011 pour un montant global de 64 millions d'euros de travaux, répartis de la façon suivante :
    ANRU­   26     %
    Ville de Marseille   13     %
    Marseille Provence Métropole     9     %
    Conseil Général     3     %
    Conseil Régional     4     %
    Bailleurs ­­­  28     %­
    Autres (promotion privée) ­­­  17     %­

 

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet