Vous êtes ici

Flamants-Iris

14e arrondissement

Le contexte

Le projet de rénovation urbaine des Flamants-Iris se situe dans le secteur St Barthélémy, Malpassé et Sainte Marthe qui correspond à l’ex ZUP n°1 (6 000 logements sociaux mais aussi le village de Ste Marthe). L’ensemble des Flamants a connu une réhabilitation dès 1983 ainsi qu'un début de processus de transformation pour en diversifier les usages. L’inscription du projet dans la convention ANRU en septembre 2005 a élargi son périmètre aux Iris.

­­­

 

Les objectifs du projet

Outre les démolitions et les constructions nouvelles, le projet urbain propose un renouvellement en profondeur du bâti existant. Il fait également le pari de la mixité des fonctions urbaines, avec pour conséquence une réduction de la fonction résidentielle du site. Le pôle de service est ainsi livré depuis 2009. Accueillant en particulier deux instituts de formation, il permet une mixité de populations qui a déjà donné une nouvelle vie à la place publique créée.

En matière d’aménagement des espaces publics, le projet permet de recomposer la cité autour de plusieurs îlots mieux hiérarchisés et de renforcer la qualité des espaces et des circulations à travers le quartier.
 

Le contenu du projet

Le programme de démolitions et de réhabilitations de logements sur les Flamants et les Iris a été partiellement remis en cause par la découverte d’amiante dans les joints de cloisons intérieures aux Flamants. Un avenant de prolongation de la convention ANRU 2005-2011 est à l’étude, pour intégrer les évolutions du projet sur le volet logement, qui auront nécessairement un impact sur les financements et le planning des opérations. La réalisation de 94 nouveaux logements en deux petits ensembles R+4 a par ailleurs déjà permis une partie des relogements nécessaires. Des évolutions du projet ont été actées en 2010 avec un nouveau positionnement pour le terrain de sport et pour le centre social, à présent prévu reconstruit à neuf au cœur du quartier. ­ ­
 

Le financement (données initiales de la convention 2005)

ANRU­  27,5    M€
Ville de Marseille    5,2    M€ ­
Communauté urbaine­ MPM    0,9    M€­
Conseil Général  10,5    M€
Conseil Régional    4,9­    M€
Bailleurs (13 Habitat et HMP) ­­­ 48  ­     M€
Caisse de dépôts    0,1    M€
Autres    1,9    M€
TOTAL   ­ 99       M€­

 

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet