Vous êtes ici

Centre Nord

 

1er, 2e, 3e et 6e arrondissements

­Le contexte

La ZUS Centre Nord est la plus importante zone urbaine sensible de France avec plus de 50 000 habitants, soit 6% de la population de Marseille. Elle concentre 16% de logements sociaux seulement, mais un nombre considérable de logements privés loués à des populations en situation précaire, et un fort taux de chômage (38,2%). Les trois premiers arrondissements de Marseille font en totalité partie des territoires prioritaires du Contrat Urbain de Cohésion Sociale (CUCS). Ils accueillent historiquement une population importante de "primo-arrivants", que le contexte socio-économique actuel ne parvient pas à prendre en compte.
La ZUS Centre Nord est située à la charnière du centre ville traditionnel et d’un quartier en profonde mutation dans le cadre de l’opération d’intérêt national Euroméditerranée. Les situations de précarité sociale importante s’accompagnent d’un habitat dégradé.

Les objectifs du PRU

Tout l’enjeu sur ce territoire est de faire en sorte que les mutations urbaines bénéficient aux habitants du centre ville et n’aggravent pas les phénomènes d’exclusion, en accueillant de nouveaux habitants. L’ambition du projet de renouvellement urbain du centre-nord de Marseille est d’améliorer la ville ancienne en l’ouvrant vers les pôles de renouvellement urbain alentours et en la faisant participer à la dynamique commerciale, culturelle et touristique.­

Les principaux axes du projet sont :

Un développement partagé qui évite le décrochage entre population "historique" et nouveaux habitants. ­

La place faite aux enfants et aux jeunes : on constate un déficit d’équipements qui leur soient dédiés, dans un quartier où la population est très jeune et où 73% des élèves des 3 collèges du centre ville sont issus de familles dites "défavorisées".

Le renforcement des mesures de solidarité et d’insertion envers les populations précaires.

La diversification du logement.

Ce projet constitue la plus importante intervention de l’ANRU en quartier ancien. Une convention entre le GIP-GPV et l’établissement public Euroméditerranée précise la complémentarité des uns et des autres. ­

Le contenu du projet

4 secteurs dégradés de la ZUS Centre Nord correspondent pleinement aux objectifs assignés et constituent le cœur du projet pour lequel l’aide de l’ANRU est sollicitée dans la convention de juin 2010­ :­

  • Pôle Velten/Korsec/Belsunce
  • Pôle Abadie/Panier/République
  • Pôle Montolieu/Bon Pasteur/Euromed
  • Pôle Hoche/Caire/Strasbourg/Euromed­
     

Si l’habitat est un axe fort de ce projet, l’amélioration de l’attractivité du centre ville passe aussi par une requalification des équipements, la mise en place d’une gestion urbaine et de prévention sociale.

Le programme retenu par l’ANRU prévoit ainsi :

Le financement

  • La production de 481 logements après démolition ou restructuration lourde de logements privés dégradés (transformer un parc social de fait en parc social "institutionnel").
  • La production de 227 logements en accession.
  • La réhabilitation de 176 logements sociaux d’Habitat Marseille Provence (HMP) et du Nouveau Logis Provençal.
  • La participation au déficit des opérations de requalification de 8 îlots d’habitat dégradé.
  • L’amélioration des équipements de proximité : extension de la bibliothèque et du centre d’animation du Panier, de la crèche Belsunce, restructuration du centre social et centre d’animation de quartier Velten….
  • La création de nouveaux équipements : ouverture des Caves à Jazz de la Cité de la Musique, création d’un terrain sportif de proximité à Kléber, création d’une crèche ou halte-garderie rue des Frères Perez après démolition d’un immeuble vétuste.
  • L’aménagement et la création d’espaces publics : aménagement d’une place publique à l’angle Fare/Petites Maries, d’un mail pour la traversée de l’îlot Velten requalifié, restructuration de la place du Refuge au Panier ; aménagement des rues du Poirier, Abadie, Hôtel Dieu, Montée Saint-Esprit, Montée des Accoules.
  • La participation à la gestion urbaine.
  • ANRU   31     M€
    Ville de Marseille   17,1  M€ ­
    Communauté urbaine MPM     0,9  M€­
    Conseil Général     5,9  M€
    Conseil Régional     4,4  M€
    Bailleurs   50,1  M€
    Euromed   11,9  M€
    Autres   15,9  M€
    TOTAL   ­137,2  M€­

 

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet