Vous êtes ici

"Quartiers libres" : le projet urbain se précise !

28 décembre 2016

Le projet urbain "Quartiers Libres Saint-Charles – Belle de Mai", c'est 7 hectares de casernes à réaménager, dans un périmètre de 140 hectares (allant de la gare Saint-Charles au viaduc de Plombières et du faisceau ferré jusqu'à l'A7) à restructurer dans l’environnement de la future gare métropolitaine.

Au nord du périmètre d’Euroméditerranée 1, en lisière de la gare Saint-Charles, le secteur Saint-Charles - Belle de Mai revêt une importance stratégique pour Marseille.

Les enjeux du projet urbain

  • Améliorer la qualité et le cadre de vie des habitants et usagers des quartiers Saint-Charles et Belle de Mai
  • Faire du quartier de la Gare métropolitaine un nouveau lieu d’attractivité économique de la ville
  • Créer un Laboratoire de Recherche de Développement Urbain sur les nouvelles façons de construire la ville
  • Assurer au projet une réussite sur une double échelle :
    - le devenir à terme du centre-ville de Marseille voire de la Métropole
    - le développement dynamique du quartier de la Belle de Mai par les leviers socio-économiques et urbains

"Quartiers Libres Saint-Charles – Belle de Mai", c'est aussi une nouvelle manière d'imaginer la ville

Pour la Ville de Marseille, ce projet doit, en effet, "se faire avec" : avec les habitants, avec les gens qui y travaillent, avec les associations, avec les acteurs locaux, avec les institutions car demain, ce quartier de centre-ville sera également la principale porte d'entrée de la Métropole.

Le dialogue entamé en 2014 avait connu une forte mobilisation. Nombre d'habitants de la Belle de Mai avaient contribué à la concertation et ont permis de construire le cahier des charges, base de travail des équipes d'architectes urbanistes.

Cette concertation se poursuit aujourd'hui : l'équipe lauréate du dialogue compétitif, Güller Güller / TVK,  a présenté le projet à construire ensemble lors de la réunion publique du lundi 19 septembre 2016.

Aujourd'hui, une nouvelle étape du dialogue s'ouvre entre la ville et les habitants : une exposition se tiendra à la Friche de la Belle de Mai (41 rue Jobin, 3e), du 21 janvier au 26 février 2017.

Elle s'articule autour de la présentation du projet urbain global et des différentes interventions prévues sur le quartier. Elle est ponctuée d'animations plus spécifiques : ateliers de travail, conférences-débats, réflexion sur l'occupation temporaire d'espaces comme la caserne du Muy, balades urbaines... pour affiner ce projet de ville, ce projet de vie !
Plus d'infos sur l'exposition...

crédit photos : © Güller Güller / TVK / Zakarian & Navelet


 

 

 

Accès rapides

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet