Vous êtes ici

Le projet "Porte d'Aix" décroche un prix de la transformation urbaine

15 juin 2018

Le Sommet Immobilier Aménagement du Territoire & Infrastructures (SIATI) a décerné, à l’Etablissement Public d’Aménagement Euroméditerranée, le "Trophée d’Or de la meilleure transformation de zone urbaine" pour son projet "La Porte d’Aix demain : le défi jeune".

Conçu par l’EPA Euroméditerranée, le quartier de la Porte d’Aix a pour ambition de devenir un lieu d’échanges dédié à la jeunesse et aux étudiants.
De nouvelles habitations, de nouveaux équipements et un projet ambitieux de campus urbain de plus de 5 000 étudiants autour du futur Parc sont les éléments emblématiques de ce futur rendez-vous étudiant de Marseille.

Ce travail est mené en lien étroit avec les écoles et institutions concernées.  Ainsi l'implantation de l'Institut Méditerranéen de la Ville et du Territoire (IMVT) et sa future animation s'est faite en concertation avec les trois futures écoles  qui composeront l'institut : l'Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Marseille (ENSA), l'Ecole Nationale Supérieure de Paysage Versailles-Marseille (ENSP) et l’Institut d’Urbanisme et d’Aménagement Régional d’Aix-Marseille Université (UIAR).
Cette concertation a abouti notamment à la construction d'un bâtiment provisoire qui servira de base à des évènements, des expositions et des expérimentations réunissant, avant l’heure, les trois écoles.

D'autres projets d'occupation temporaire sont en cours sur le site pour permettre au public et aux habitants du quartier de (re)découvrir et de s'approprier ce patrimoine collectif, par le biais d’activités culturelles, artistiques, sociales et économiques. Ces projets éphémères visent à mettre en avant la singularité du quartier, valoriser les savoir-faire locaux et les énergies positives qui gravitent autour. 
Un partenariat avec l'association "Lieux publics" permettra notamment de proposer un projet d'ouverture de l'espace public à l'expérimentation artistique.


Redonner vie au quartier de la Porte d'Aix

L'Etablissement Public d'Aménagement Euroméditerranée (EPEAM) livre plus de 3,5 hectares d'espace public piéton dans un quartier paupérisé, longtemps caractérisé par un rond-point autoroutier, des parkings et des terrains vagues.
L'objectif est de créer un quartier de centre-ville en lieu et place d'un échangeur autoroutier. Sur les espaces ainsi gagnés, un parc urbain de pleine terre et des espaces publics desservant des équipements (publics et privés) d'enseignement, d'hébergement et des logements sont programmés.
L'appropriation de l'espace public par les riverains et son attractivité auprès d'un public nouveau (principalement les futurs utilisateurs : jeunes et étudiants) sont des éléments essentiels du succès de l'opération.
L'EPAEM réalise ainsi ponctuellement, et surtout encadre la réalisation de jeux pour enfants, de jardins partagés, de mobilier urbain, d’évènements, etc.

Le parc urbain de la Porte d’Aix doit permettre également d'élaborer un modèle de développement durable intégrant le caractère méditerranéen et ses spécificités (climatiques, géographiques, culturelles et d’usages).
Une attention particulière a été portée sur la consommation d'eau nécessaire à son entretien. La végétation est ainsi composée d'espèces locales et rustiques et des enrochements naturels composent l'essentiel du mobilier.
Une solution innovante, permettant de contrôler et d'adapter l'arrosage des arbres grâce à la tensiométrie, est testée sur les premières plantations.
Enfin l'ensemble des programmes immobiliers s'inscrit dans la démarche "Bâtiments Durables Méditerranéens" (conception, réalisation, exploitation).



Image : Le futur IMVT /  © NP2F, Marion Bernard, Point Supreme et Jacques Lucan

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet