Vous êtes ici

Îlot Velten : un nouveau lieu de vie au centre-ville de Marseille

19 mars 2019

Jouxtant le quartier de Belsunce, la Porte d’Aix et la gare Saint-Charles, l’îlot Velten réunit plusieurs équipements publics situés sur l’emplacement éponyme d’anciennes brasseries.
Ces lieux de vie, uniques en centre-ville ont été rénovés pour être plus fonctionnels, accessibles aux personnes du quartier et plus attractifs pour tous.

Cet investissement public de plus de 7,5 millions d’euros a permis l’aménagement et la restructuration du centre social Bernard-Dubois, la réhabilitation et l’agrandissement du Centre d’Animation de Quartier Velten, avec un nouveau plateau sportif en intérieur et un terrain de sport en extérieur et de nouveaux locaux pour l’association de quartier Contact Club. La Cité de la Musique bénéficie d’un nouvel accès, avec, en sous-sol, des salles de cours et une salle de concert « Les Caves » rénovées.
L’îlot est désormais entièrement piéton et accueille des espaces verts et des jeux pour enfants.

L’îlot Velten se situe au cœur d’un secteur en pleine transformation, notamment grâce aux nombreuses interventions du Projet de Renouvellement Urbain du Centre Nord, porté par la Ville de Marseille   et la Métropole Aix-Marseille-Provence, l’Agence Nationale de
Rénovation Urbaine (ANRU) et les différentes collectivités locales. C’est le cas de l’aménagement de la place Louise-Michel toute proche, (située au carrefour Fare-Petites Maries), et de la restructuration de l’îlot Korsec, pilotés par la Soléam.

A proximité, la réhabilitation de 18 logements de la rue Pressensé a été réalisée par Marseille Habitat.

Menée en 2013, la démarche de concertation entre les riverains et les responsables des différents équipements, et avec le concours de la Compagnie des Rêves Urbains, a permis de préciser leurs attentes et a largement participé à la définition du projet.
Depuis mai 2016, s’est engagé un long chantier de trois années piloté par la Ville de Marseille, qui a non seulement revalorisé l’îlot Velten, mais aussi amélioré la liaison entre le futur parc urbain et le quartier Belsunce.

Mitoyen de l’ilôt Velten, un projet d’occupation temporaire appelé Coco Velten est lancé depuis 2017 dans les locaux de l’ancienne Direction des Routes, un bâtiment de 4 000m2 appartenant à l’Etat. En attendant une procédure de rachat, la préfecture a confié  au
groupement Plateau Urbain, aux groupes SOS et Yes We Camp, la coordination du projet alliant des fonctions sociales, économiques et culturelles.

L’aménagement de la ZAC Saint-Charles / Porte d’Aix dans le cadre du projet Euroméditerranée, et notamment du futur parc urbain Saint-Charles, transformera considérablement cette entrée du centre-ville.

Plan de financement prévisionnel

 
Montant global de l'opération : 7 555 000 euros TTC

  • Ville de Marseille (maître d'ouvrage : 3 754 338 euros (49,7%)
  • ANRU : 2 004 751 euros (26,5%)
  • Région Sud Provence Alpes Côte d'Azur : 1 162 343 euros (15,4%)
  • Conseil départemental 13 : 633 568 euros (8,4%)
     
­­­Le centre-nord de Marseille en pleine mutation

L’ambitieux Projet de Rénovation Urbaine du centre-nord de Marseille, dont la convention a été signée le 28 juin 2010, s’inscrit dans la dynamique de la politique urbaine de la Ville de Marseille pour requalifier son grand centre-ville et restaurer son attractivité.

Cette politique s’appuie sur toute une diversité d’opérations et d’outils : le Projet de Rénovation Urbaine (PRU) avec l’ Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (Anru), la concession Grand Centre-Ville avec la SOLEAM, Marseille Habitat et
Urbanis et l’opération d'intérêt national (OIN) avec Euromediterranée.

Ce Projet de Renouvellement Urbain, coordonné par le GIP Marseille Rénovation Urbaine, intervient sur 4 secteurs prioritaires :
- Velten - Korsec - Belsunce,
- Abadie-Panier - République,
- Montolieu - Bon Pasteur – Joliette,
- Hoche Caire – Strasbourg - Villette.
Aussi, sur les 4 secteurs d’intervention prioritaires, l’accent est mis sur la production d’une offre en logement neufs en substitution d’un parc de logements dégradés, indécents ou indignes.
­­­14 projets Anru à Marseille

Depuis 2003, la ville de Marseille et ses partenaires (État, Département, Région, Métropole, bailleurs sociaux) ont déployé un large programme avec l’appui de l’Agence régionale pour la rénovation urbaine (Anru).

Plus d’1,2 milliard d’euros a été engagé dans 14 projets sur tout le territoire marseillais, dont 13 dans les seuls quartiers Nord Marseille compte ainsi parmi les plus importants chantiers français de renouvellement urbain.

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 
 

  Live Tweet